Vins de Sardaigne

L’île du soleil dans une nouvelle collection de vins Giordano

Date Publication: 19/05/2021

Berceau de la civilisation nuragique et deuxième île de la Méditerranée en termes de surface, la Sardaigne est une région vraiment spéciale, et pas seulement pour la beauté de ses plages et de son arrière-pays encore sauvage. Le climat doux, les vents marins, la grande variété de sols et, surtout, une exposition solaire idéale représentent, en effet, une combinaison parfaite pour le patrimoine vitivinicole et une véritable bénédiction pour la culture de la vigne. Le résultat, ce sont des vins fortement identitaires et territoriaux, avec des excellences dans la famille des rouges comme dans celle des blancs.

La nouvelle collection de Giordano naît de la volonté de rendre hommage à l’« île du soleil », avec des vins pensés par l’homme mais créés par la nature. Et une terre aussi florissante et précieuse ne peut que produire des chefs-d’œuvre.

 

Un territoire aux racines antiques

La Sardaigne est, à tout point de vue, une île ancestrale, où l’on trouve encore des paysages préservés et des traditions archaïques. On y a découvert certaines des plus anciennes traces de vigne cultivée de la Méditerranée occidentale, remontant à l’époque des Phéniciens. En raison de sa position stratégique, elle a longtemps fait l’objet de conquêtes menées par différents peuples, des Carthaginois aux Romains, des Arabes aux Aragonais, Génois, Pisans et, enfin, Piémontais. Ainsi, la production du vin a elle aussi subi l’influence de toutes ces cultures et traditions qui se sont succédé au fil des siècles. Le patrimoine de cépages autochtones est donc assez riche, même si les raisins internationaux ne manquent pas, ces derniers étant surtout utilisés en combinaison avec les raisins locaux.

 

Cannonau de Sardaigne

C’est certainement le vin rouge le plus important et connu de la région, un vin entier qui reflète parfaitement le caractère méditerranéen de l’île : le Cannonau (également appelé Grenache). On a longtemps cru que cette variété de raisin était arrivée en Sardaigne depuis l’Espagne, à l’époque de la domination aragonaise au début du XIVe siècle. En réalité, des découvertes récentes semblent indiquer que la terre d’origine du Cannonau, et donc de la Grenache, pourrait bien être la Sardaigne. Quoi qu’il en soit, son lien avec cette île est très ancien et il s’y exprime avec des caractéristiques organoleptiques uniques et très reconnaissables. Il s’agit d’un vin vigoureux, chaud et charpenté, avec une teneur en alcool non négligeable et un bon tannin. On retrouve dans le verre tous les parfums du maquis méditerranéen, avec des notes épicées et des arômes balsamiques bien présents. Son goût est sec et persistant, parfait avec les fromages longuement affinés, comme le pecorino sarde, avec la traditionnelle fregula et les Culurgiones, mais aussi avec les plats de viande les plus savoureux de la tradition sarde, comme le porcelet, le chevreau et l’agneau.

Vermentino de Sardaigne

On dit que le Vermentino est un raisin qui aime la mer, et on le trouve en effet sur les côtes de la Ligurie, de la Toscane et, bien sûr, de la Sardaigne, où il est l’un des vins blancs les plus appréciés. Ce qui n’est pas surprenant, vu l’élégance et la finesse de ses parfums. Ce vin en particulier est un Vermentino extrêmement délicat, caractérisé par une couleur jaune paille brillante avec des reflets verdâtres et par la note sapide et minérale typique des vins qui naissent près de la mer. Il révèle dès la première gorgée sa plus grande qualité : un bouquet floral intense et très vaste, avec des arômes d’agrume qui confèrent un agréable et léger arrière-goût amer. Avec quoi le boire ? Vous pouvez le déguster avec toutes les recettes à base de poisson, mais c’est quand il accompagne les plats de la cuisine régionale, comme le Pane Frattau, le Pane a Fittas et la Suppa Cuata, qu’il révèle toute sa splendeur.

Isola dei Nuraghi

Cette appellation couvre l’ensemble du territoire de la Sardaigne et comprend différents types de vins. Dans notre nouvelle collection dédiée aux vins sardes, vous pourrez trouver la version vin blanc et vin rouge.

L' Isola dei Nuraghi Bianco est un vin solaire et brillant, qui évoque les plages immaculées qui ont fait la renommée de l’île. Les parfums sont ceux des fruits à chair blanche et des fleurs blanches les plus délicates, qui annoncent un vin moelleux et facile à boire. Doté d’une note sapide et minérale, caractéristique des vins sardes, il séduit par sa fraîcheur, qui en fait un vin idéal pour l’apéritif, mais pas seulement. En effet, grâce à son excellente persistance il accompagne à merveille les entrées à base de produits de la mer et les fromages frais. Avec une mozzarella di bufala, par exemple, c’est un régal.

Son frère, lIsola dei Nuraghi Rosso, a lui aussi cette pointe de fraîcheur qui étanche la soif et donne envie d’en boire d’autres gorgées. Un vin sec et étonnamment moelleux, qui garde cependant une bonne persistance. Le bouquet est floral et fruité, avec des notes de géranium et de cerise qui se distinguent nettement. Moins complexe que le Cannonau, c’est le rouge classique qui a toujours sa place sur la table. Surtout s’il est consommé avec des fromages semi-affinés et de la charcuterie traditionnelle, quand il vous faut un vin suffisamment intense pour rivaliser avec les saveurs fortes de ces aliments, mais qui reste en même temps facile à boire.

Voilà donc les nouveaux venus de la maison Giordano. Venez les découvrir sur le site !